© 2016 - 2022 Vincent Struxiano.

Qu'est-ce que la Touche G ?

La Touche G : (prononcer « la-tou-che-Gé ») n.p. 1. Nouvelle humoristique décrivant, au sein d’une administration, la réaction en chaîne provoquée par l’arrivée d’une nouvelle secrétaire et sa volonté d’apporter une touche personnelle (en l’occurrence: la barre d’espace) à la façon de travailler habituelle de ses collègues. 2. Par extension et paresse intellectuelle, nom attribué par l’auteur de la nouvelle au site qu’il crée le 26 décembre 2016 pour rassembler ses écrits et les présenter à qui aura la curiosité de les lire. Le site la Touche G met à disposition des lecteurs : des nouvelles, des poèmes, ainsi qu’un « Encycleptonnaire des mots qui n’existent pas » régulièrement alimenté en nouvelles définitions. Un blog, au fil duquel l’auteur se prête aux questions de la journaliste droïde dématérialisée Andromaque, apporte un éclairage sur le contexte de création des oeuvres présentées, tout en se réservant la possibilité d’aborder aussi des sujets libres. Une page Facebook, enfin, et un compte Tweeter dont l’auteur n’a toujours pas compris l’utilité, complètent l’arsenal télématique de la Touche G.

L’auteur : Vincent Struxiano (se prononce comme s’écrit, et réciproquement), millésime 76, homme aux formes confortables, amateur et créateur de récits aux formes variées, co-président de l’Académicie des Mots qui n’Existent pas. Possède à son actif quelques succès auprès de la critique, ainsi qu’un succès planétaire avec son recueil de poèmes « Quelques maux d’amour (et autres inepties) » dont 87 exemplaires se sont écoulés à travers le monde. N’est pas certain de l’emploi de l’adjectif « télématique ».