La touche G vous présente ses vœux - le O3/01/2021

Je ne sais pas si vous vous rappelez, mais la dernière fois qu’on s’est souhaité une bonne année, c’était il y a un an. Comme à chaque fois, on a mis le paquet, l’arsenal au grand complet y est passé. On s’est souhaité « bonne santé », et puis « prospérité », et puis « de l’amour, beaucoup d’amour », et puis « les amis », et puis « l’argent, plein ! », et puis papy a radoté « et la santé, surtout la santé, parce que c’est important, la santé », et puis on s’est aussi souhaité « de la joie », et puis « de la réussite dans tous tes projets », et puis « du succès », et puis « de la gloire, pourquoi pas ? », et puis « plein de bons moments avec tes proches », et puis… et puis…

 

Et puis au final, on s’est tapé 2020.

 

On n’apprend jamais rien, il paraît. Mais quand même… Après avoir survécu à ces à peu près douze mois hors du temps, où « les bons moments avec tes amis » se sont résumés à un apéro sur zoom par-ci par-là, avec la connexion qui coupe toutes les deux minutes et les invités qui se parlent les uns sur les autres, après ces douze mois où la...

>>> lire la suite des vœux <<<

La touche G fait peau neuve - le 23/12/2020

Parce que la présentation précédente commençait à faire mal aux yeux, parce que quelque chose de moins chargé serait sans doute plus lisible, et parce qu'il est toujours bon de se renouveler, le communiqué exécutif de la touche G a voté à l'unanimité un ravalement de façade en profondeur de votre site favori (mais si...).

 

La forme est donc nouvelle, bien plus épurée... enfin... disons que la forme sera bien plus épurée quand les décorations de Noël auront été enlevées... Sur le fond en revanche, pas de révolution. Vous avez toujours accès au contenu de la touche G tel que vous le connaissez déjà : nouvelles, poèmes, et possibilité d'une incartade dans l'absurde et le loufoque grâce aux définitions du fameux Encycleptonnaire des mots qui n'existent pas.

Ah, si ! Une petite nouveauté tout de même : il est désormais possible de soutenir la touche G, grâce à un compte Tipeee créé à cet effet. Alors si vous aimez le travail de l'auteur, ou que vous souhaitez lui offrir un petit cadeau de Noël... n'hésitez pas à cliquer sur la section idoine !

Sur ce, période oblige, voici mises à l'honneur deux petites créations de saison. La première a déjà été publiée il y a quelque temps. Quant à la seconde… dur d'être un sapin en ce moment ! 

Le merveilleux Noël de Colin Grattemanche - le 23/12/2020

Colin Grattemanche, c'est ce petit garçon qui apprend par hasard que le Père Noël offrirait des cadeaux un peu moins bien que les autres aux enfants les plus pauvres, soi-disant pour ne pas vexer leurs parents. Mais. ça, quand on a le cœur grand comme Colin, c'est quelque chose qu'on ne peut pas laisser passer.

Retrouvez cette nouvelle, déjà proposée en 2017, dans une toute nouvelle édition, un habillage spécialement conçu pour les fêtes Noël. À lire pour soi-même, ou en famille !

>>> télécharger la nouvelle <<<

Le sapin malheureux - le 23/12/2020

Difficile période pour les conifères ! Il y a celui-ci, par exemple, qui nous laisse ce témoignage poignant :

J'ai dû, il y a longtemps, commettre une bêtise :

Me moquer de l'Hiver, ou chier dans sa cagoule,

Car depuis, tous les ans, quand Noël se précise

On m'enguirlande, on m'enguirlande… et j'ai les boules !

© 2016 - 2022 Vincent Struxiano.